Vais-je acheter cette maison ?

 (par Suzanne Martel)

Le 14 février 2020 à 13h16 (12h16 TU, à Sarlat (24), Elsa pose sa question :

 

« Est-ce que les vendeurs de la maison que j’ai visitée et qui me plait beaucoup, vont accepter notre offre. »

Jour de Vénus à l’Heure du Soleil -  Ascendant 25°06 Gémeaux – Mi-Ciel 27° Verseau.

 

 

Première indication, l’heure du Soleil est propice aux questions « affaires ». Il est en Verseau en maison IX, tout près du MC. On y voit le désir d'expansion d'Elsa, les déplacements pour affaire des vendeurs et/ou leurs intermédiaires (agent immobilier). La IX est la maison VI de la IV, la maison convoitée...

 

J’avais analysé ce thème en domification Zodiacale (un signe entier = une maison).

Mais les maisons sont presque identiques. J’ai donc choisi de vous donner les explications en domification Placide.

Thème en domification Placidus – logiciel auréas

 

1 - En Astrologie Horaire, on a l’habitude de vérifier d’abord si le thème est valide, c’est-à-dire si l’astrologue doit tenir compte de certains avertissements qui pourraient perturber son jugement. Apparemment, tout est correct :

 

- Le Nœud Sud ne se trouve pas à l’Ascendant, ce qui pourrait laisser penser que le consultant n’est pas sincère, pas en phase avec sa question. En tout cas, l’astrologue risquerait d’être trompé dans son diagnostic.

- Saturne n’est pas en maison VII. Si tel était le cas, il faudrait remettre à plus tard l’interprétation ou la soumettre à un confrère car le mental de l’astrologue n’est pas à l’aise, comme bloqué.

- Le Soleil, maître de l’heure en Verseau et l’Ascendant Gémeaux, sont tous deux dans un terme de Vénus, ce qui pousse la questionnante vers le même désir ardent de savoir.

- La Lune n’est pas vide de course (elle fait des aspects avant de sortir du signe du Scorpion), ce qui encourage à poursuivre.

 

La Lune est cependant dans la voie combuste (qui va de 15° Balance à 15° Scorpion), ce qui doit attirer notre attention. Dans cette position, l’affaire n’est pas claire et, même si on obtient une réponse positive, de nombreuses péripéties risquent de se produire ensuite. Donc se méfier : choses non dévoilées, affaire véreuse…

 

De plus, sur les 7 planètes traditionnelles, 6 sont en difficulté : 3 planètes en exil (Soleil, Mercure et Vénus), 2 planètes en chute (Lune et Jupiter). Le Soleil est dans le domicile de Saturne, la seule planète bien placée du thème (en domicile en Capricorne en VIII). Le thème n’est donc pas très joyeux.

 

2 - Nous devons maintenant chercher les « significateurs de la question » pour ne pas nous égarer dans des domaines qui ne concernent pas le sujet :

- La Maison I, son maître et les planètes occupantes, représentent (la) consultante, la personne qui achète.

- La Maison VII, son maître et les planètes occupantes, représentent les personnes qui vendent.

(Ce n’est pas encore l’acte de vente puisque la question porte sur une proposition…)

- La Maison IX, son maître et les planètes occupantes, représentent l’agent immobilier.

(Là aussi, ce n’est pas encore le notaire puisque la question porte sur une proposition…)

Le FC et la Maison IV, leurs maîtres et les planètes occupantes, représentent le bien immobilier.

Le MC et la Maison X, leurs maîtres et les planètes occupantes, représentent le prix du bien convoité.

En X, le prix présenté par le vendeur (VII) est bien en vue aux yeux de l’acheteur (I).

- La Lune, toujours très importante, qui indique l’ambiance, les pensées du questionnant, souvent le résultat.

- La Part de Fortune focalise l’attention : c’est la que se trouve le véritable enjeu de la question.

 

Reprenons :

1 - Fanny (ou Elsa !) et son mari = Ascendant Gémeaux, Mercure est en exil en X (le prix) en Poissons.

 

La future acheteuse a eu un coup de cœur. Après discussion rapide avec son mari, la consultante fait donc une proposition de prix légèrement plus bas par l’intermédiaire de l’agent immobilier. Nous reparlerons de Mercure…

 

2 - Les vendeurs = VII en Sagittaire. Mars est au Descendant.

Le maître de VII, Jupiter est en VIII, en chute en Capricorne, ainsi que le Nœud Sud.

 

- Jupiter : même bénéfique, une planète en chute montre son mauvais côté ! Jupiter est coincé. Se rappeler du confinement de mars 2020 quand Mars activera ce Jupiter Capricorne dans ses petits souliers !

La planète des vendeurs se trouve donc en VIII radicale, maison lointaine, secrète, ayant trait aux finances et qui peut mettre fin à quelque chose. C’est la VIII des acheteurs.

En maison dérivée, la VIII devient la II des vendeurs. Ces derniers ont de l’argent, mais sans plus (chute). Ils espèrent surement obtenir suffisamment d’argent de cette vente. Ils en ont besoin. En poussant un peu, on voit aussi que Jupiter se sentant frustré par sa chute, maîtrise Mercure en exil, maître de l’acheteuse. Les vendeurs auront le dernier mot. Le sextile peut sauver la situation mais… nous reparlerons de Mercure….

 

- Mars valorisé par son angularité en Sagittaire se montre sûr de son bon droit, en pleine expansion. A peine contenu par son maître Jupiter, il va se montrer plutôt pressé. Le passage de Mars en Capricorne où il sera exalté, se fait dès le 16 février (le dimanche) et sans faire d’autres aspects (Mars vide de course !), ce qui renforce l’impatience, la rapidité d’exécution. Mars a dépassé le sextile au MC (le prix). En tant que maître de XI, les projets de l’acheteuse, il les soumet également au verdict des autres. On le connaitra rapidement.

 

3 - L’agent immobilier = IX en Verseau. Le Soleil on l’a vu, est en exil dans cette maison d’intermédiaire.

 

Le Soleil maîtrise le Fond du Ciel : la maison. C’est l’agent qui propose la maison, c’est lui qui a la solution ! Le Soleil est maître de l’Heure et de la maison III (communication, déplacement, voisinage) et de la maison VII dérivée de l’agent immobilier (sa négociation). En trigone à l’Ascendant (Fanny-Elsa), la visite se passe bien et ils semblent tomber d’accord. Opposé à sa VII, Soleil pense faire aboutir la négociation…

 

Mais ce Soleil exilé en Verseau est loin de chez lui. Il brille mal en terre inconnue. Tout comme Jupiter (les vendeurs), le Soleil (agent immobilier) se trouve chez Saturne, ce qui est normal puisqu’il a un mandat de vente. Le Soleil avance vers le sextile de Mars en VII (les vendeurs). L’écart de 3° peut indiquer 3 jours. On est vendredi, le week-end va passer par là… Tout va vite dans ce thème !

Autre détail, le Soleil en exil est dans la III dérivée des vendeurs : la communication peut-être difficile ?

 

4 - La maison convoitée = le FC est en Lion et toute la IV est en Vierge. Soleil et Mercure !

 

La visite des acheteurs (Mercure) avec l’intermédiaire (Soleil en IX) de cette belle maison (Mercure) se passe bien. La maison est la plus haute de la colline, spacieuse et confortable (Soleil au MC et Mercure en Poissons). C’est l’endroit idéal, juste ce qu’il faut. Tout se met en place rapidement et on décide d’un prix. Mars fonctionne aussi dans cette impatience à négocier. On l’a vu, le Soleil fera un sextile à Mars, mais pas avant le 25 février des éphémérides : ils auront tous les deux changé de signes. On aura alors Mars exalté et Soleil chez Jupiter… les deux planètes avantageant les vendeurs.

 

5 - Le prix de la maison = le MC et la X (VII de IV).

Le MC est conjoint au Soleil, un prix fort qui peut être revu à la baisse car le maître du MC est Saturne. Sauf que Saturne est la seule planète en bonne position (domicile) et qu’il peut être ambitieux, s’entêter.

La X s’étale sur le signe des Poissons : son Maître Jupiter est aussi celui des vendeurs. Leur prix !

Mercure est en X, en exil, déjà maître de l’acheteuse et du bien immobilier, représente aussi le prix ! Mercure est mal placé. La Part de Fortune conjointe à Mercure met l’accent sur le prix + l’acheteuse + le bien immobilier. Or ils sont en mauvaise posture. Si on leur adjoint la Lune Noire vraie, symbole du manque absolu, rien ne va plus, les jeux sont faits. Il y aura une autre évidence pour que l’affaire ne marche pas. Je vous ai dit que je vous reparlerai de Mercure… Patience…

 

6 - L’ambiance générale, les pensées du questionnant = la Lune en Scorpion est dans la voie combuste.

 

Comme on l’a vu en introduction, La Lune est négative et angoissante, pouvant amener plein de rebondissements désagréables. Il faut redoubler de prudence car si la visite se présente bien, rien ne semble aller dans le bon sens.

 

Le dernier aspect de la Lune représente ce qui vient de se passer.

- Si on considère les trans-saturniennes, c’est l’opposition à Uranus, une idée subite peu propice à la stabilité. Ce qui pourrait paraître normal puisque Fanny/Elsa a pris la décision de déménager !

- Avec le septénaire uniquement, pas d’aspect depuis l’entrée de la Lune en Scorpion : l’idée n’a pas l’appui d’une énergie plus créative, ce qui revient (presque) au même.

Le prochain aspect de la Lune représente ce qui va passer.

- La Lune fera un aspect mineur, un quinconce à Vénus en Bélier en XI, le projet sera mal étayé (Vénus en exil).

- La Lune fera un trigone à Mercure, significateur de beaucoup de choses dans ce thème, comme on l’a vu. Mais ce trigone facilitateur entre toutes ces planètes très affaiblies n’entraîne t’il pas une mauvaise chose ?

 

Pour terminer ce tour d’horizon du septénaire très chahuté, insistons sur Mars qui se trouve à 28°39, le degré le plus haut dans un signe (aucune planète à 29°) et il ne fera plus d’aspect avant de sortir du Sagittaire. Il est vide course et ne sera plus d’aucun secours. Les vendeurs vont même « disparaître » rapidement parce qu’en plus, Mars est en train de se coucher au Descendant et, entraîné par le mouvement primaire, il s’éteint sous l’horizon.

 

En conclusion et en réponse :

 

Il me fallait annoncer que la proposition de prix serait trop basse. 

Avec tous ces éléments, la réponse ne pouvait malheureusement qu’être négative.

J’appelle lundi 17 au matin pour donner ma réponse.

 

Mais là, coup de théâtre ! Elsa m’annonce que son projet vient de tomber à l’eau…

Tandis qu’ils visitaient les lieux et faisaient leur proposition, les vendeurs venaient tout juste d’accepter une autre proposition d’achat, à leur prix. Pendant le week-end ! L’agent immobilier n’était même pas encore au courant !

 

Nous aurions pu aller droit au but par ce simple coup d’œil :

 

Par souci de pédagogie, il fallait développer l’analyse. Mais j’avais déjà ma réponse…

Je vous ai prévenu plusieurs fois que je reparlerai de Mercure, représentant les activités multiples d'Elsa (As Gémeaux), mais aussi le bien (IV Vierge) et le prix (en X). L’insouciant Mercure est à 12°20 Poissons et semble bien venir à la rencontre de Jupiter (les vendeurs) en sextile à 16°31 Capricorne…

 

Hélas, Mercure n'ira pas ! Les éphémérides indiquent la rétrogradation de Mercure le lundi 17 février, soit 3 jours après la visite du week-end. La consultante (Mercure) et les vendeurs (Jupiter) ne se rencontreront pas.

De plus, Mars venait de passer en Capricorne (le 16) : les vendeurs avaient déjà tranché...

 

Mercure rétrograde retire le bien et laisse l’acheteuse en rade. Cette affaire ne pouvait pas se faire !

 

 

Petite consolation : Mercure non loin de la conjonction de Lune Noire/Part de Fortune, pourrait correspondre à une chance secrète dans le fait même de s’enfuir ! (en Poissons). Et c’est ce qui s’est passé !

 

© Suzanne Martel

 

Pour information :

- dans l'Echo d'Hermès n° 22 de mars 2014, j'ai traité de la "recherche d'objets perdus".

- dans l'Echo d'Hermès n° 23 de juin  2014,  j'ai traité des "relations affectives".