Affaire Pistorius, après le verdict final

C’est la même juge sud-africaine Thokozile Masipa, du tribunal de Pretoria, jugée trop "laxiste" dans son premier verdict, qui a déclaré aujourd’hui : 

 

«La sentence que j’impose à l’accusé pour le meurtre (…) de la défunte Reeva Steenkamp est six ans de prison»… 

 

Cependant le crime a été re-qualifié en meurtre et non plus en homicide involontaire, une victoire pour les proches de la victime. 

 

«Les circonstances atténuantes l'emportent sur les facteurs aggravants. J'estime qu'il y a des circonstances atténuantes qui justifient de ne pas imposer la peine plancher de 15 ans pour meurtre», a expliqué la juge.

 

«La vie(des Steenkamp) ne sera plus jamais la même. Mais par chance, le processus de deuil a commencé et Monsieur et Madame Steenkamp ont expliqué qu'ils avaient pardonné à l'accusé. La vie de l'accusé ne sera plus jamais la même non plus. Il est un héros déchu qui a perdu sa carrière et est ruiné financièrement. Il ne peut pas être en paix», a-t-elle ajouté.

 

Les deux parties ont le droit d'interjeter appel. La défense de Pistorius a fait savoir qu'elle n'utiliserait pas ce recours. «Oscar purgera sa peine (...) Je pense que c'est juste compte tenu des circonstances», a déclaré son avocat.

 

«A l'annonce du verdict, Pistorius, vêtu d'un manteau gris sur une chemise blanche et une cravate noire, a serré dans ses bras et embrassé sa sœur Aimee assise derrière lui. 

Il a ensuite été immédiatement escorté par les forces de sécurité vers une cellule, au sous-sol du tribunal, avant de prendre la direction de la prison centrale de Pretoria. Un journaliste de l'AFP estime qu'il pourrait retourner en prison dès cette après-midi. Il pourrait devoir y rester jusqu'en 2019 »

 

Rappel de la 1ère condamnation : homicide involontaire – 5 ans de prison et 3 avec sursis

Rappel de la 2ème condamnation : requalification en meurtre - 6 ans de prison et 4 ans avec sursis.

 

Avec les remises de peine du droit sud-africain, Oscar Pistorius devra effectuer la moitié de sa peine avant de demander, soit pas avant le 3 juillet 2019.

 

(Ci-dessous, un nouveau document à télécharger, y compris le verdict final)

 

Terminé à Bordeaux le 6 juillet 2016 (17 h 55)

 

Affaire Pistorius - Josette Bétaillole
Les prévisions concernant les verdicts dans cette affaire à rebondissement. Y compris le verdict final du 6 juillet 2016.
PISTORIUS-6-juillet-2016.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Écrire commentaire

Commentaires : 0