La Révolution de Vénus ou la Prévision du coeur (par B. Lotte)

En France, l’entretien astrologique s’appuie habituellement sur une exploration en trois étapes du présent, puis du devenir du Consultant :

- la Lune Progressée (1), la Révolution Solaire et les transits majeurs de Jupiter à Pluton.

Au-delà, l’Astrologue affine souvent son jugement psychologique et prévisionnel avec des outils plus techniques dont certains, par la pratique et l’expérience, sont devenus sa "signature" professionnelle :

- Directions Primaires (2), Profections (3), Révolution Soli-Lunaire (4), Anlunar (5), Thème Quotidien Solaire (6), etc.

Sait-il pourtant que la Révolution Solaire a des sœurs plus humbles -et injustement oubliées !- que sont les révolutions de Mercure à Saturne ?

Si chacune d’elles, s’inscrivant régulièrement dans le cycle de la vie humaine, éclaire notre avenir, la Révolution de Vénus (7) demeure privilégiée.

Non seulement son cycle de 224 jours s’insère bien dans l’année en cours du Consultant, mais elle rythme aussi notre évolution affective au fil de nos rencontres et ruptures…

      Vérifions donc si la Révolution de Vénus est bien la prévision du cœur,

      à travers le destin de Marie-Antoinette et d’Axel de Fersen.

 

Marie-Antoinette et Axel de Fersen

Thème natal de Marie-Antoinette

Marie-Antoinette

2/11/1755 19H24 (18H24 T.U.) - SCHOENBRUNN (VIENNE) - 48N13 16E14

 

- 16 Mai 1770, Versailles : Marie-Antoinette de Hasbourg, archiduchesse d'Autriche, à peine 15 ans, épouse Louis de Bourbon, dauphin de France et futur Louis XVI, pas tout à fait 16 ans. Seule au milieu d’une cour qui ne verra jamais en elle qu’une étrangère, voire une espionne à la solde de sa famille ("l’Autrichienne"), la jeune dauphine subit péniblement l’étiquette de Versailles comme le manque d’intimité avec un époux qui l’aime… mais l’évite, car incapable d’assumer son devoir conjugal -il souffre d’un phimosis (8)- avant 1777 (9). Partant chasser très tôt le matin, Louis laisse Marie-Antoinette… à sa séduction naturelle (Lune en V Balance sextile Mercure) et son tempérament passionné (conjonction Soleil-Vénus en V Scorpion trigone Mars en I) ! Tempérament insatisfait jusqu’à la rencontre du bel Axel de Fersen…

Thème natal Axel de Fersen

Axel de Fersen

4/9/1755 (Heure inconnue) - STOCKHOLM 59N20 18E

 

 

- Fin 1773 : issu d’une grande famille noble suédoise d’origine écossaise, Axel de Fersen, 18 ans, achève un tour d'Europe destiné à parfaire son éducation. Le 15 Novembre, il arrive à Paris où son père, le feld-maréchal Frédéric de Fersen, a servi 13 ans en tant que commandant du régiment Royal-Suédois. Beau garçon, toutes ces dames tombent amoureuses de lui, comme en témoigne le comte de Creutz, ambassadeur de Suède, auprès du roi Gustave III : "De tous les Suédois qui ont été ici de mon temps, c'est celui qui a été le mieux accueilli dans le grand monde. Il a été extrêmement bien traité dans la famille royale. Avec la plus belle figure et de l'esprit, il ne pouvait manquer de réussir dans la société, aussi l'a-t-il fait complètement." Et l'historienne Évelyne Lever d’ajouter : "Sa beauté virile et le mystère émanant de sa personne captivaient les femmes qui ne lui résistaient guère."(10) En effet, la réserve d’un Soleil en Vierge contraste fortement avec l’éclat et le charme d’une Vénus en Lion entre Lune et Mercure… Comme Marie-Antoinette, Axel de Fersen est un vénusien (Mercure, maître de la chaîne planétaire, conjoint séparant Vénus) : non seulement ils forment déjà un couple astral avant leur rencontre (conjonction appliquante Lune-Vénus F "miroir" de la conjonction séparante Soleil-Vénus M-A), mais leur synastrie montre que celle-ci sera un coup de foudre (Uranus rétrograde F trigone Vénus M-A), inaugurant un amour à la fois tendre (Vénus M-A sextile Soleil F), passionné (Lune F trigone Pluton M-A), idéal (Neptune M-A conjoint Lune F)… et impossible (Neptune F carré Soleil-Vénus M-A) !  Marie-Antoinette est reine de France…

 

 

Marie-Antoinette-RS 1773

Marie-Antoinette - Révolution Solaire 1773

2/11/1773 3H18 (3H09 T.U.) - VERSAILLES 48N48 2E08

La Révolution Solaire 1773 promet ainsi un profond bouleversement sentimental à Marie-Antoinette avec : 

. Milieu du Ciel (destin) très étroitement conjoint (orbe : 42’) à l’Ascendant natal (venant au natif).

. AS (= Ascendant) en Balance, analogique VII (l’Autre), en V natale.

. Conjonction quasi-exacte (8’) AS-Nœud Nord (vrai) en Balance (réalisation spirituelle par le couple et l’amour).

. Jupiter (épanouissement) en Bélier (passionnel) angulaire/conjoint quasi-exact (39’) DS (= Descendant) (par l’Autre), maître de Vénus, venant de V natale.

. Lune, maître de X, en Gémeaux (rencontre) en IX (d’un étranger), entre Uranus R (= rétrograde) (évènement soudain) et Neptune (et providentiel), venant de V en Balance natale.

. Vénus, maître d’AS, en III (proche entourage) Sagittaire, analogique IX, venant de la conjonction Soleil (homme)-Vénus en V natale.

. Part de Fortune en VIII (tournant de vie), sur le point d’entrer en Taureau, signe de Vénus (lié à l’amour).

 

Par ses multiples configurations et connections avec le radix (11), cette R.S. 1773 annonce ce qui est déjà inscrit dans le ciel de Marie-Antoinette : un destin bouleversé par la rencontre amoureuse avec un étranger (12)… sous les traits d’Axel de Fersen. Rencontre qui aura lieu le 30 Janvier 1774, le Soleil (11°05’ Verseau), la Lune (16°52’ Vierge), Vénus (26°27’ Poissons) et Mars (9°09’ Verseau) étant :

. Soleil conjoint pointe de V R.S. 1773.

. Soleil conjoint pointe de IX natale.

. Lune conjointe Nœud Nord natal.

. Lune conjointe Soleil Fersen.

. Lune conjointe pointe de XII R.S. 1773 (amour "dans l’ombre").

. Vénus sextile Uranus R R.S. 1773 (d’un coup de foudre).

. Vénus étroitement opposée (1°15’) Jupiter Fersen (illégal).

. Vénus en X natale, sextile Saturne en VIII Capricorne natale (vivant jusqu’à la mort).

. Mars conjoint pointe de V R.S. 1773.

. Mars conjoint pointe de IX natale.

. Mars opposé partile (34’) (13) Neptune Fersen (liaison impossible).

 

Voyons maintenant si la Révolution de Vénus 1773 confirme les promesses de la Révolution Solaire en cours…

 

Révolution de Vénus-Marie Antoinette

Marie-Antoinette - Révolution de Vénus 1773

2/10/1773 17H55 (17H46 T.U.) - VERSAILLES 48N48 2E08

L’Astrologue a tout intérêt à dresser la Révolution de Vénus du Consultant pour décrire son climat affectif durant l’année : interrogation sentimentale ("Vais-je rencontrer l’amour ?"), engagement nuptial ("Allons-nous nous marier ?"), projet familial ("Serai-je bientôt enceinte ?"), problème éducatif ("Que faire avec notre fils en révolte ?"), conflit conjugal ("Allons-nous divorcer ?"), etc.

L’étude de cette Révolution sera particulièrement utile en cas de rétrogradation de Vénus, ses trois passages rythmant les trois phases de l’évolution du Consultant. En pratique, c'est la maison occupée par Vénus et les aspects qu’elle forme dans la Révolution et le radix qui décrivent cette évolution.

Exemples : un trigone de Vénus à l’un des Luminaires permettra au Consultant de mieux gérer ses émotions, donc de vivre sa relation amoureuse de façon équilibrée et épanouissante. Par contre, avec Vénus en VII au carré de Pluton, il peut craindre une crise de couple… voire une rupture, un divorce si Vénus est en conjonction, opposition ou carré à Uranus dans la Révolution ou le radix ! Bien sûr, l’Astrologue doit tenir compte de la R.S. correspondante et des transits majeurs à Vénus natale.

 

- Que révèle cette R.V. 1773 ? La rencontre sentimentale (Milieu du Ciel en VII natale, DS en Balance) d’une femme sensuelle (Lune en I Taureau) et d’un homme viril (pointe de VII entre Soleil et Mars), tournant à la passion (conjoint Vénus en VII Scorpion) profonde et définitive (signe fixe)… Jugement renforcé par les interaspects avec le radix, le thème d’Axel de Fersen et la R.S. 1773 (orbe : -1°) :

 

. MC (= Milieu du Ciel) sextile conjonction Soleil-Vénus natale.

. MC sextile Soleil R.S. 1773.

. Soleil en Balance trigone Lune en Gémeaux R.S. 1773 (harmonie du cœur et de l’esprit).

. Vénus trigone Uranus R natal.

. Vénus sextile Soleil Fersen.

. Mars conjoint Soleil-Vénus natale.

. Mars conjoint Soleil R.S. 1773.

 

Terminons notre étude avec le Thème Quotidien Solaire de la rencontre… 

 

Thème Quotidien Solaire -Marie-Antoinette

Marie-Antoinette - Thème Quotidien Solaire - 30/1/1774 19H45 (19H36 T.U.) - PARIS 48N50 2E20-

Le 30 Janvier 1774, un jeune et bel officier suédois note dans son journal intime : "Je partis à une heure pour aller au bal de l'Opéra [de Paris], il y avait foule. Madame la Dauphine, Monsieur le Dauphin et le comte de Provence [futur Louis XVIII] y vinrent et y furent une demi-heure… la Dauphine me parla longtemps sans que je la connusse [tous les invités portaient un loup de velours gris]."  Axel de Fersen vient d'entrer dans la vie de Marie-Antoinette et n'en sortira plus…

 

Que montre le T.Q.S. de cette soirée entre "maschere" dignes du "Don Giovanni" de Mozart ?

L’AS en Vierge et l’étroite conjonction MC-Lune Noire (moyenne) tombant près de la Part de Fortune en XII natale annonce "une relation discrète et compliquée"(Évelyne Lever), mélange subtil de romantisme des cœurs (Vénus exaltée en VII Poissons), de "télépathie" des esprits (conjonction quasi-exacte (19’) Mercure-Pluton en V) (14) et de fusion des âmes… enfin retrouvées (stellium (15) Lune-Neptune R-Nœud Nord R-Saturne R en I, Vénus conjointe Nœud Sud R) ? La conjonction Mars-Soleil (= Fersen) en V fait ainsi couple avec la conjonction Soleil-Vénus en V de Marie-Antoinette…

En 1780, au départ du bel Axel, engagé avec La Fayette dans la guerre d'Indépendance américaine, "la reine ne pouvait le quitter des yeux les derniers jours ; en le regardant, ils étaient remplis de larmes" déclare le comte de Creutz. A son retour 3 ans plus tard, Fersen écrit à son père qu'il renonce à tout projet de mariage, confiant à sa soeur qu'"il ne pouvait être à la seule personne à qui il voulut être (Vénus conjointe appliquante Jupiter, opposée Lune-Neptune R-Nœud Nord R en I), la seule qui l'aima véritablement." L’élue de son cœur ? Marie-Antoinette... à qui il restera fidèle : "L'image de la reine me suit et me suivra sans cesse et partout. Je n'aime qu'à en parler, à me rappeler les beaux moments de ma vie. J'ai donné commission d'acheter à Paris tout ce qu'on pourrait trouver d'elle; tout ce que j'en ai est sacré pour moi. Ce sont des reliques qui seront sans cesse l'objet de mon admiration." Marie-Antoinette a été guillotinée quelques semaines auparavant, le 16 Octobre 1793. L’Amour est plus fort que la Mort (Lune F trigone Pluton M-A)…

 

Notes

 1. Fondée sur le principe des Directions Secondaires (1 jour = 1 an), la Lune Progressée en maison et signe permet à l’Astrologue de mesurer le degré d’évolution psychologique du natif et de comprendre ainsi son comportement général. Exemple : la Lune Progressée en maison angulaire indique souvent une période d’activité intense, en secteur succédent un temps de consolidation des projets, en maison cadente une phase d'apprentissage en fonction du signe occupé.

 

2. Les Directions Primaires reposent sur le mouvement diurne ou rotation de la Terre sur elle-même en 24 heures, entraînant les planètes natales en même temps que les maisons. Ainsi les 4 premières heures après la naissance correspondent aux 60 premières années de vie (360e partie d'1 jour = 1 an). Dépendant à la fois des moment et lieu de naissance, les Directions Primaire sont individualisées. Au contraire des Progressions, elles indiquent des évènements concrets dans l’existence du natif. Exemple : Marie-Antoinette rencontre Axel de Fersen sous MC (destin) quinconce Lune (maître de I en V, amours), et sous AS conjoint Mars, à la fois maître de XI (amitiés), deuxième maître traditionnel de V, maître de VII (partenaire) et VIII (tournant de vie) par exaltation.

 

3. Les Profections font avancer l’AS -ou/et les planètes- de 30° pour chaque année de vie (1 signe = 1 an). Exemple : un AS natal à 4° Vierge sera à 4° Balance à 1 an, 4° Scorpion à 2 ans, 4° Sagittaire à 3 ans… pour revenir à sa position natale tous les 12 ans. Utilisées dans la Révolution Solaire, les Profections permettent de déterminer le Maître de l’année (= maître du signe où tombe l’AS de Profection). Pour connaître ses effets, l’Astrologue examine la maison qu’il occupe : son maître, une planète éventuellement présente, leurs aspects dans la R.S. et dans le thème natal renseigneront sur les événements majeurs de l’année.

 

4. La Révolution Soli-Lunaire est le retour de la Lune sur le Soleil natal, en relation avec la R.S. en cours. L’Astrologue repère d'abord la position en signe et degré de la Lune de R.S., puis recherche au plus près de cette date quand la Lune a transité ou transitera le Soleil natal. Enfin il dresse le thème de Révolution Luni-Solaire au lieu de résidence habituel du natif. Les Luminaires sont les premiers significateurs de ce type de révolution : les planètes annuelles qu'ils aspectent et les planètes natales qu'ils transitent reflètent les événements qui se produiront dans l'année.

 

5. Retour mensuel de la Lune sur la Lune de R.S., l’Anlunar s’interprète comme la Révolution Soli-Lunaire.

 

6. Le Thème Quotidien Solaire est une carte du ciel montée chaque jour pour l'heure solaire vraie de naissance, c’est-à-dire pour la même distance Soleil-Milieu du Ciel que dans le thème natal. Équivalant à une révolution diurne en ascension droite, le Thème Quotidien Solaire permet d’établir des prévisions précises et datées (naissance d’un enfant, issue d’une inspection pédagogique, résultat d’une élection, etc).

 

7. La révolution de Vénus correspond au retour de Vénus annuelle sur Vénus natale.

 

8. Un phimosis est une étroitesse du prépuce empêchant l’homme de consommer tout ou partie de l’acte sexuel.

 

9. Le mariage ne deviendra fécond qu’en 1778 : le 19 Décembre naît à Versailles Marie-Thérèse Charlotte de France, dite "Madame Royale".

 

10. Évelyne Lever : "C'était Marie-Antoinette", Fayard, 2006.

 

11. Radix : du latin "radix" (racine), ce terme est synonyme de thème natal (dit aussi radical). Radix s’emploie pour éviter toute confusion dans la rédaction d’une étude prévisionnelle. Exemple : "Saturne céleste rétrograde sur Saturne radix".

 

12. "Un destin bouleversé par la rencontre amoureuse avec un étranger" : grand Triangle d’Eau Uranus R (maître moderne de IX) en X Poissons/Mars I Cancer/conjonction Soleil-Vénus en V Scorpion.

 

13. Un aspect partile relie deux planètes sur le même degré, dans le même signe ou un signe différent. Exemple : Mars (0°50’ Sagittaire) est trigone partile Jupiter R (0°08’ Bélier) dans la Révolution Solaire 1773 de Marie-Antoinette.

 

14. Marie-Antoinette et Axel de Fersen ont échangé de très nombreuses lettres qui, malheureusement, ont presque toutes disparu. Fersen s’est aussi souvent confié à son père et sa soeur. Cette correspondance familiale, publiée en 1930, témoigne de la passion qu’il avait pour la reine.

 

15. Stellium : du latin "stella" (étoile), ce terme est synonyme d'amas planétaire, clusterum, doriphorie. Un stellium dans un signe le fait participer à la dominante zodiacale du thème : ici la Vierge ("une relation discrète et compliquée").

 

Annexe biographique - Axel de Fersen 

Accablé de n’avoir pu sauver "sa" reine, Axel de Fersen rentre en Suède en 1793 pour se consacrer à sa carrière politique. Il y trouvera une mort atroce… En 1810, Christian-Auguste, duc d'Augustenburg, est élu prince héritier de Suède, mais décède peu après. La rumeur accuse Fersen de l'avoir empoisonné. Le 20 Juin, en vertu de ses fonctions de riksmarskalk (grand maréchal du royaume), il doit escorter le corps du prince à travers Stockholm pour les funérailles. Une émeute se forme et Axel de Fersen meurt lapidé et piétiné par la foule… 19 ans jour pour jour après la fuite à Varennes de sa bien-aimée.

 

Père de Louis XVII ?

- Juin 1784 : lors de la fête de la Saint-Jean donnée à Versailles en l’honneur de Gustave III de Suède, Fersen est présent. Or, 9 mois plus tard, Marie-Antoinette donne naissance à un fils, Louis-Charles, futur Louis XVII, mort à la prison du Temple en 1795. Louis XVI écrit dans son journal : "La reine a mis au monde le duc de Normandie, tout s’est passé comme lorsque mon fils est né (Louis-Joseph, premier dauphin, décédé en 1789)."… comme s’il ne se sentait pas concerné ! Cette phrase et une certaine ressemblance de l’enfant avec Axel de Fersen ont contribué à accréditer la thèse de sa paternité… toujours discutée.

 

Bernard LOTTE 

© Mai 2009 by Bernard LOTTE - Propriété exclusive de l'auteur

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Suzanne (mardi, 11 juin 2013 16:46)

    Merci pour ce bel article.
    On se prend à éprouver de la pitié pour cette petite reine... qui a eu une prise de conscience un peu brutale !